Poucet

Il me faut des bottes,
Des bottes de sept lieues
J'en appelle à Poucet !
J'en appelle à la fugue
A Mozart
A Bach
A Rimbaud
A ce crétin d'Ulysse 
Qui oublia Pénélope
Au voyage
A tes bras de lait
A ta peau de miel
Ta chevelure de soie
Où j'ai bu les parfums
J'en appelle au présage
Aux retrouvailles 
J'en appelle aux évadés
Au chemin qui se déploie sous mes pieds
A la montagne 
Au sommet
A ton rire qui résonne dans la vallée
A l'Adieu 
Au temple des dieux inventés
Pour tenter 
De cacher la trouille
Mes bottes Poucet !
Rends moi mes bottes !
Je te laisse
Mon tabac
Ma pipe et mon couteau
Je pars Poucet !
Je pars bientôt !

Laisser un commentaire